Edito



A l’apogée de l’industrialisation de la tendresse, de la curiosité, et du partage ; le langage audiovisuel participe à l’insipidité, l’atomisation et la monotonie de notre monde.

Or, le contrôle du langage c’est la domination. Distribuer le discours, autoriser / interdire son apparition, conférer de l’autorité à celui qui le détient est l’essence même du pouvoir. Les Productions Craque Ta Pipe ont pour ambition de l’anéantir, rien de moins.

Dès lors, il s’agit pour ce collectif doulin de faire surgir un langage cinématographique amateur (car nous vous aimons tou-te-s), comme apparait un bouton d’acné … par derrière. C’est sale, imprévu, ça gratte, mais ça fait marrer les autres.

Mort l’archi-cinéma !